Indications

 

indications

 

L’ostéopathie traite les troubles fonctionnels.

Elle s’adressera aux systèmes :

– orthopédique : entorses, tendinites, dorsalgies, lumbagos, cervicalgies, lombalgies, douleurs articulaires…

– neurologique : sciatiques, névralgies, neuropathies diverses…

–  respiratoire : problème respiratoire, dyspnée…

–  digestif : acidité gastrique, hernie hiatale, troubles digestifs, ballonnements, constipation…

– ORL et céphalique : rhinites, migraines, sinusites chroniques, pathologies asthmatiformes, vertiges, acouphènes, céphalées…

–  génito-urinaire : incontinence, cystite, énurésie, troubles de la ménopause…

 

L’ostéopathe se doit de connaître ses limites et ne prétend pas tout soigner.

 

L’ostéopathie peut également être une indication :

–  à titre préventif pour conserver la santé,

– si un trouble apparaît après une chute, un choc ou un accident avec traumatisme même si apparemment il n’y a pas de rapport entre eux,

– En cas de symptôme persistant et inexpliqué par la médecine allopathique.


A chaque âge son traitement et sa spécificité !

L’ostéopathe saura adapter ses techniques en fonction de son patient et du but recherché.

Nous pouvons tout de même dégager 4 grandes catégories de patients pour lesquels l’ostéopathie pourra être particulièrement indiquée :

 

sportifs

Les Sportifs

 

seniors

Les Seniors

 

grossesse

La femme enceinte

 

bebes

Les Bébés